Crédit d’Impôt pour la Transition Energétique

Afin d’accélérer la rénovation énergétique des logements, le gouvernement a décidé de revoir certaines modalités d’application du Crédit d’Impôt pour la Transition Energétique (CITE). Un taux unique de 30 % s’applique désormais dès la première opération et sans conditions de ressources pour les travaux réalisés du 1er septembre 2014 au 31 décembre 2015.

Un vrai coup de pouce pour engager des travaux !

Principales opérations concernées :

  • Chaudière à condensation ou d’une chaudière à micro-cogénération

  • Menuiseries extérieures et volets

  • Isolation thermique des parois opaques inclinées et toitures terrasses

  • Isolation thermique des parois opaques verticales et planchers bas

  • Solaire thermique

  • Chauffage et/ou production d’ECS au Bois

  • Pompes à chaleur (air-eau ; géothermiques (y compris l’échangeur) ; chauffe-eau thermodynamique)

Les équipements et matériaux doivent satisfaire à des critères de performance.

A compter du 1er janvier 2015, pour bénéficier du CITE, les travaux devront nécessairement être réalisés par des entreprises RGE.

Info du 9 septembre par la FFB