Il est possible de réaliser la transition énergétique en 20 ans sans augmenter le coût de l'énergie

La Transition énergétique:Une énergie moins chère, un million d'emplois créésPhilippe Murer - Économie matin.fr - le 06-08-2014

Le débat actuel se focalise sur l'efficacité énergétique. On peut certes économiser beaucoup d'énergies fossiles en isolant mieux nos maisons ou en ayant des moyens de transport moins gourmands en énergie. Cependant, les programmes d'isolation avancent peu car le financement et la règlementation ne sont pas adaptés au fait que ces programmes doivent être mis en place à grande échelle et doivent être profitables à tous les Français, seul moyen de les rendre acceptable.

Lire la suite : Il est possible de réaliser la transition énergétique en 20 ans sans augmenter le coût de l'énergie

Projet de loi sur la transition énergétique : Le nucléaire, c’est maintenant ?

altAgir pour l'Environnement, le 29 juillet 2014

Alors le candidat Hollande s’était engagé à réduire « la part du nucléaire dans la production d’électricité de 75% à 50% à l’horizon 2025 », le projet de loi sur la transition énergétique que Ségolène Royal présentera en Conseil de Ministres semble privilégier un statu quo inacceptable en actant le principe d’un plafonnement de la part du nucléaire à 63200 MW, soit la capacité nucléaire actuelle installée en France.

Lire la suite : Projet de loi sur la transition énergétique : Le nucléaire, c’est maintenant ?

Les Acteurs en transition énergétique interpellent les ministres sur le tiers financement

 

par Béatrice Alcaraz, le 29 juillet 2014,
 
Les Acteurs en transition énergétique qui regroupent des associations, des syndicats, des entreprises, des collectivités et des personnalités demandent aux ministres de l’écologie, du budget et de l’économie d’autoriser, via le projet de loi sur la transition énergétique, l’expérimentation du tiers financement.

 Le projet de loi pour la transition énergétique doit donner un nouveau souffle

Lire la suite : Les Acteurs en transition énergétique interpellent les ministres sur le tiers financement

Énergies renouvelables : une aubaine pour le tourisme allemand

Par Claire Stam, correspondante en Allemagne sur www.novethic.fr

L’expansion en milieu rural des nouvelles énergies permet de valoriser des territoires jusque-là délaissés par les touristes. Le concept est si porteur qu’il fait l’objet en Allemagne d’un guide touristique entièrement dédié aux énergies renouvelables.

La tête à l’envers. C’est ainsi que Cécile Lecomte, militante française anti-nucléaire vivant en Allemagne, préfère voir le monde. Ancienne championne d’escalade, elle a mis ses dons au service de la lutte contre l’atome en grimpant dans les arbres – pour s’y laisser tomber, son corps formant un gigantesque X. Son terrain de prédilection : la commune de Gorleben, en Basse-Saxe, témoin depuis de très nombreuses années de luttes intenses entre militants anti-nucléaires et forces de l’ordre.

A priori donc, un endroit à fuir pour passer ses vacances. Sauf que... "C’est précisément en raison des affrontements autour de la question nucléaire qu’il y a eu une prise de conscience pour les nouvelles énergies parmi les habitants de cette région", explique Jürgen Schulz,

Lire la suite : Énergies renouvelables : une aubaine pour le tourisme allemand

Les coopératives, solution contre la dépendance énergétique

L'analyse de projets de coopératives énergétiques s'avère prometteuse. L'UE veut promouvoir ce type de modèle pour limiter sa dépendance énergétique par rapport à la Russie. La Commission européenne et des experts en énergie se sont réunis la semaine dernière à Bruxelles à l'occasion de la semaine européenne de l'énergie durable.

... Cependant, en Belgique et dans de nombreuses villes en Europe du Nord, les habitants prennent la production d'énergie en main. Ils créent par exemple des projets d'investissement dans lesquels tout le monde peut devenir actionnaire...

Lire l'article sur http://www.euractiv.fr de Marc Hall (EurActiv.com) traduction de l'anglais par Aubry Touriel

Énercoop : Coopérative d'énergies

Enercoop a presque dix ans. Cette société coopérative d'intérêt collectif (SCIC) est née de l'ouverture du marché de l'électricité à la concurrence, en 2004. Des acteurs de l'économie sociale et solidaire et des énergies renouvelables imaginent alors de créer une société qui, si elle vendra de l'électricité, devra aussi promouvoir les énergies renouvelables, sensibiliser à la consommation d'énergie et décentraliser la production. Enercoop va prendre la forme d'une entreprise privée d'intérêt public dans laquelle chacun (producteurs, consommateurs, associations, collectivités locales et salariés de la SCIC) dispose à égalité d'une voix. Enercoop a aujourd'hui atteint les 18 000 clients et 15 000 sociétaires. Visite de cette entreprise très alternative.

Le 27 juin 2014 - Médiapart - portfolios de 19 photos - Photographe : Patrick Artinian

Loi sur la transition énergétique : ce qui va changer pour les Français

Le projet de loi sur la transition énergétique dévoilé par Ségolène Royal, la ministre de l'Ecologie, le 18 juin dernier, comporte plusieurs volets : renforcer l'indépendance énergétique de la France et lutter contre le réchauffement climatique, développer les transports propres, favoriser les énergies renouvelables, lutter contre les gaspillages et promouvoir l'économie circulaire, simplifier, renforcer la sûreté nucléaire...
Le projet de loi prévoit tout un volet sur la rénovation énergétique pour ceux qui cherchent à réaliser des travaux afin de faire des économies sur leurs factures d'énergie. Des aides seront octroyées.

Lire la suite : Loi sur la transition énergétique : ce qui va changer pour les Français

Transition énergétique : les bonus et malus de l’avant-projet de loi

19 juin 2014 |  Par Jade Lindgaard sur Médipart

Le texte final de l’avant-projet de loi sur la transition énergétique ne correspond pas aux annonces faites la veille par Ségolène Royal. Il diffère aussi de la précédente version de travail, datée du 14 juin, sur des points pourtant importants, et mis en avant par la ministre dans sa communication. Analyse comparative.
Vent de panique jeudi 19 juin au matin dans l’écolosphère : le texte final de l’avant-projet de loi sur la transition énergétique ne correspond pas aux annonces faites la veille par Ségolène Royal. Il diffère aussi de la précédente version de travail, datée du 14 juin, sur des points pourtant importants, et mis en avant par la ministre dans sa communication : le tiers financement et l'obligation de rénovation.

Lire la suite : Transition énergétique : les bonus et malus de l’avant-projet de loi

Sortir de l’état d’urgence

PNG - 8.6 koAprès l’appel « Nous ne céderons pas ! », une centaine d’organisations ont rendu public le texte « Sortir de l’état d’urgence » au cours d’une conférence de presse, le 17 décembre 2015.

En réaction à l’horreur des attentats, l’état d’urgence a été décrété par le gouvernement, puis aggravé et prolongé pour une durée de trois mois. Nos organisations ont immédiatement exprimé leurs craintes vis-à-vis de ce régime d’exception ; ces craintes sont aujourd’hui confirmées par l’ampleur des atteintes aux libertés constatées depuis quelques semaines.
Nous assistons à un véritable détournement de l’état d’urgence qui cible également des personnes sans aucun lien avec des risques d’attentat. Ces abus doivent cesser.

Lire la suite : Sortir de l’état d’urgence

100 % d’électricité renouvelable en France, un magnifique projet !

Tribune de l'Association négaWatt publiée le 13 avril 2015 sur le site de Médiapart. Photo © Olivier Sébart

La publication de l’étude de l’Ademe "Vers un mix électrique 100 % renouvelable", dans des conditions rocambolesques, marque une étape importante de la réflexion en France autour de la transition énergétique. Elaborée dans un esprit d’ouverture et de transparence,

Lire la suite : 100 % d’électricité renouvelable en France, un magnifique projet !

Bataille électrique autour d’une centrale à bois géante à Gardanne

Un logo d'opposants à la centrale biomasse d'EON (DR).

Enquète de Jade Lindgaard dans www.mediapart.fr - 12 décembre 2014

La multinationale de l’énergie EON construit la plus grosse centrale électrique au bois en France, symbole de sa réorganisation autour des renouvelables. Mais le site de Gardanne incarne les dérives d’une transition énergétique mal menée.

C'est la plus grosse centrale électrique au bois en France. Elle doit produire l’équivalent de la consommation électrique de 450 000 ménages, hors chauffage, sur le site d’une centrale à charbon rachetée par ÉON en 2007 dans les Bouches-du-Rhône, à Gardanne.

Lire la suite : Bataille électrique autour d’une centrale à bois géante à Gardanne