Les centrales villageoises photovoltaïque en Drôme-Ardèche

Coordonné par Patricia Gayte. Article, de Bruno Monnier (Communauté d'Agglomération Privas Centre Ardèche), du PNR et de Polénergie. Publication prochaine dans Passerelle Nature.

Les centrales villageoises, un concept innovant de relocalisation et de réappropriation par les citoyens de la production d'énergie.

 

• Le principe d'une centrale villageoise photovoltaïque

Le territoire (citoyens, entreprises locales, associations, collectivités) investit dans une Société locale. Avec l'argent récolté, la Société locale installe et exploite des centrales photovoltaïques sur des toitures louées à des particuliers ou des collectivités (co-toiturage).

Les bénéfices issus de la revente de l'énergie produite sont reversés en partie aux actionnaires. L'autre partie servira à créer de nouvelles unités de production d'énergies renouvelables. L'objectif est de mettre réellement les ressources énergétiques durables entre les mains de citoyens afin que les richesses produites irriguent les territoires dont elles sont issues.

• Une expérimentation dans les Parcs Naturel Régionaux (PNR) de Rhône-Alpes

Ce projet des Centrales villageoises est porté par Rhônalpénergie-Environnement, l'agence régionale de l'énergie et de l'environnement, pour le compte des Parcs de la région Rhône-Alpes.

En effet, l'énergie est un des grands enjeux qui ressortent des chartes des Parcs Naturels Régionaux. Ils travaillent sur la mise en place de politiques d'économie, d'efficacité énergétique et sur les énergies renouvelables locales et localement maîtrisées.

Les Centrales villageoises donne la possibilité d'innover et de tester de nouveaux systèmes de production et de gestion des énergies renouvelables. Décentralisés, hors du giron des grandes compagnies et construits avec et pour la population locale, ces nouveaux modèles sont peut-être les précurseurs du système énergétique de demain, plus respectueux de l'environnement, de nos idées et de notre porte-monnaie.

Construire une démarche facilement reproductible

 Depuis 2010, 5 Parcs naturels régionaux travaillent sur les centrales villageoises avec pour objectif de modéliser une démarche facilement reproductible qui respecte les valeurs des Parcs soit : s'assurer une gouvernance locale, respecter le patrimoine et gérer son évolution, créer de la richesse pour les habitants, viser un développement local et durable.

Pour cela, 8 sites pilotes développent 1000 à 2000 m2 de panneaux photovoltaïques répartis sur des bâtiments publis et privés afin de définir un modèle technique, financier et juridique des centrales villageoises, pour systématiser et transposer le modèle sur d'autres territoires ruraux et avec d'autres énergies renouvelables.

En Drôme-Ardèche, chacun des 3 Parcs présents (Monts d'Ardèche, Vercors, Baronnies Provençales) ont lancé un site d'expérimentation, en collaboration avec les habitants et les collectivités locales.

La future Centrale villageoise du Val d’Éyrieux, en Ardèche

Ce projet lancé en 2010 a nécessité à la fois beaucoup de communication pour le faire connaître aux habitants et des réunions publiques régulières. Il a bénéficié de l’aide du Parc Naturel des Monts d’Ardèche, de Pôlénergie et d'un prestataire externe assurant la concertation citoyenne.

Au niveau de la communauté de communes d’Eyrieux aux Serres*, l’accueil a été très favorable puisque toutes les communes ont accepté de participer. Un groupe de citoyens s’est constitué pour travailler concrètement sur le projet.

L'association CVVE (Centrales Villageoises du Val d'Eyrieux) a été créée en mars 2013. Elle porte un projet de SCIC (Société Coopérative d'Intérêt Collectif) qui œuvrera dans la création d'installations photovoltaïques. Cette SCIC devrait être créée début 2015, grâce aux investissements des citoyens et des entreprises locales qui souhaitent voir les énergies renouvelables se développer sur le site, parallèlement à la réduction de notre consommation énergétique.

80% de son capital viendra du privé (citoyens, entreprises et associations locales) et 20% du public (les communes, la Communauté de communes, le Parc et la Région sont fortement impliqués dans le projet).

Le premier chantier comportera entre 8 toitures (rénovées et équipées). Chaque habitant qui achète une ou des actions (à partir de 100 €) a un droit de vote dans la SCIC (une personne = une voix) et agit pour que les moyens de production d'énergies renouvelables deviennent vraiment un bien commun, ancré sur le territoire et détenu par les citoyens qui l'habitent.

Il faut que le système français favorise ce type de production

L'expérience a aussi permis d'identifier les freins, notamment le problème du réseau de distribution d'électricité qui a été conçu pour acheminer partout une production centralisée et n'est pas adapté à la décentralisation énergétique (une multitude de petites unités de production au plus près des consommateurs).
Cela nécessite des investissements pour renforcer le réseau. Ces investissements sont malheureusement à 100% à la charge du porteur de projet. A l'inverse, lorsque le réseau doit être renforcé pour un besoin de consommation supplémentaire, ERDF prend en charge 100% des coûts.

On est donc dans un système qui favorise l'augmentation de la consommation et qui pénalise la production d'électricité renouvelable décentralisée : exactement l'inverse de la transition énergétique. Il faut donc une volonté politique nationale pour changer cela si on veut développer les énergies renouvelables décentralisées.

De plus, lorsqu'on veut installer une centrale photovoltaïque sur un bâtiment qui contient déjà au moins 2 compteurs électriques, ERDF exige que toute l'installation électrique du bâtiment soit remise aux normes. Même si cela n'a aucun rapport avec le photovoltaïque.

* La CDC Eyrieux aux Serres a fusionné avec d’autres intercommunalités au 1er janvier 2014 pour créer la communauté d’agglomération Privas-Centre Ardèche

Pour en savoir plus...

• Association CVVE (Centrales Villageoises du Val d'Eyrieux) - Tel : 04 75 66 07 01

Mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. - ';document.getElementById('cloak87b3db70a67b9c9e4de2e13d486575bd').innerHTML += ''+addy_text87b3db70a67b9c9e4de2e13d486575bd+'<\/a>'; Site : www.centralesvillageoises.fr/

• Rhônalpénergie-Environnement - Tel : 0478372914 - www.raee.org/

Contact : Noémie Poize - Mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Association Pôlénergie - Tel: 0475355965 - www.polenergie.org/

• Parc naturel régional des Monts d'Ardèche - Tel : 0475363860 - www.pnrma.fr

Contact : Pascaline Roux - Mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.