La Charte du Collectif Ardèche OUI à la Transition

Depuis 2011, en Ardèche et sur d’autres territoires, la lutte contre les permis de recherches, d’exploration et d’exploitation du gaz de schiste, a déclenché une réflexion sur les solutions locales pour réduire l’utilisation des énergies fossiles et améliorer notre résilience face au changement climatique.

La constitution du collectif citoyen « OUI à la transition » répond à un désir de structuration de cette réflexion, des actions qu'elle suscite et du mouvement citoyen qui l'anime. Il nous est rapidement apparu nécessaire de traduire dans une charte les constats et les valeurs qui nous rassemblent et pour lesquelles nous nous mobilisons.

Notre réflexion, originellement centrée sur la transition énergétique, s'est élargie pour intégrer plusieurs autres considérations qui motivent et organisent notre action.

Les ressources énergétiques fossiles qui structurent nos modes de vies, d’alimentation, de déplacement depuis la révolution industrielle, sont en voie d’épuisement rapide. Les conséquences environnementales et sociales de leur extraction sont de plus en plus graves. Les émissions de gaz à effet de serre que leur utilisation induit modifient profondément le fonctionnement du climat. Les risques à court et long terme de l’énergie nucléaire, son illégitimité démocratique, n’en font pas une alternative crédible.

Les écosystèmes sont gravement perturbés par nos modes de vie. Nos modes de production, notre consommation de biens matériels conduisent à un épuisement rapide des ressources et à un effondrement gravissime de la biodiversité. Notre sécurité alimentaire ne peut plus être assurée.

Cette déstabilisation de notre environnement s'accompagne d'une augmentation des inégalités ; entre les individus au sein des sociétés et entre les peuples eux-mêmes. Le consumérisme occidental est une fuite en avant, il n'est pas porteur de réponses crédibles à ces inégalités croissantes. La croissance démographique de la population mondiale interpelle de manière inédite nos sociétés. La perspective d'une planète peuplée de 10 milliards d'humains en 2050 invite à réfléchir d'urgence à des modes de vie soutenables et capable d'être étendus à l'ensemble des populations.

Le fonctionnement de notre démocratie se délite. Les médias de masse renvoient systématiquement les citoyens à leur statut de consommateurs dénués d'esprit critique et délivrent un message standardisé. Privées d'une société civile dynamique et constructive, les institutions de la démocratie représentative peinent à rassembler et à conduire les mutations indispensables.

Ces constats touchent tout les pans de nos vies : notre alimentation, notre système économique, nos déplacements et notre modèle d’urbanisation, notre conception et utilisation de l’habitat et des lieux de vie, notre rapport à l’autre et à l’organisation de la société, etc. Cause de dysfonctionnements environnementaux et sociaux majeurs, nos modes de vies actuels sont aussi menacés par ces dysfonctionnements. Ils produisent eux-mêmes la nécessité de les modifier, ne serait-ce que pour préserver les sociétés humaines.

Pour répondre à ces signaux alarmants, il nous faut inventer des modes de vie qui permettront à l’ensemble de l’humanité de vivre dignement et de s’épanouir sur le long terme.

Cela justifie notre engagement sur la voie d’une transition écologique et énergétique. Le Forum citoyen des 13 et 14 avril 2013 à Villeneuve de Berg en fut une des premières manifestations collectives en Ardèche. Il a permis de mettre en lumière les nombreuses initiatives alternatives déjà présentes. Le défi est grand, mais sur tous ces sujets, les actes du forum reflètent les réflexions et alternatives locales proposées.

L'ambition de notre collectif est donc de continuer à rapprocher et mettre en synergie tous les acteurs, individuels et collectifs, actifs sur nos territoires afin d’engager – là où nous vivons et à partir de nos territoires vécus – la Transition, nécessaire pour un « bien vivre », une société plus « conviviale », ou encore une « sobriété heureuse » démocratique, solidaire, équitable et respectueuse des écosystèmes – à la fois sur notre département de l’Ardèche et sur toute la planète.

A partir de ces valeurs, le Collectif Oui à la Transition 07 – déclaré en association – a pour buts essentiels de :

  • promouvoir la Transition énergétique et écologique, sociale et solidaire, personnelle et collective sur nos territoires en étroite coopération avec tous les groupes, mouvements, collectivités territoriales, structures associatives ayant aussi le même but,
  • faire converger tous les acteurs citoyens, associatifs, économiques, institutionnels, politiques voulant participer à la Transition,
  • partager et rendre visibles les multiples initiatives en cours ou à venir sur nos territoires,
  • permettre aux participants de se former en s’appropriant la Transition dans tous ses aspects.

Il est ouvert à toute personne et à toute structure collective intéressée par la Transition en Ardèche et ailleurs et se reconnaissant dans notre charte.