Aller vers le Zéro Déchet c'est possible, ils le font !

Article de l'Écho Lagorçois. Tous nos déchets déposés dans les bacs gris finissent dans le casier n°5 de la décharge de Grospierres. Au rythme actuel, ce dernier casier serait plein vers 2020 c’est à dire après-demain. Face a un tel constat il serait tentant de se dire qu’une nouvelle décharge est inévitable en Basse Ardèche, ou qu’il faudra transporter nos déchets dans la vallée du Rhône comme le fait le SIDOMSA, ce n’est pas le point de vue de Vigi-Nature.

Un formidable espoir nous vient du mouvement ZeroWaste – en français zéro déchet et zéro gaspillage – crée en Europe en 2011 et dont la branche française vient de se constituer en février 2014. Des centaines de communes en Europe ont rejoint ce mouvement, avec des résultats très encourageants :

certaines collectivités italiennes sont par exemple passées de plus de 300kg/an/hbt à moins de 60kg/an/hbt et ont atteint un taux de recyclage de plus de 80%.

Certains industriels ont également décidé de revoir la conception de certains produits comme les capsules de café pour sortir du jetable.

Ces communes montrent qu’il est possible d’aller vers le zéro déchet, d’avoir de moins en moins de décharges, qui recevront seulement des déchets non dangereux et en petites quantités.

La démarche ZeroWaste tient en cinq principes :

  1. Réduire : diminuer à la source, fin du jetable, achat en vrac

  2. Réutiliser : allonger le cycle des produits, réparer, réemployer, donner

  3. Recycler : faire du déchet une ressource

  4. Composter : toute matière organique doit être séparée pour être compostée

  5. Reconcevoir : les produits qui restent après les quatre étapes précédentes sont des erreurs de conception et ne doivent donc plus être fabriqués.

Sur notre territoire, les résultats du scan des poubelles mené par le SICTOBA l’an dernier montrent que certains progrès ont été réalisés: nous sommes passés de 361kg/an/hbt à 303kg/an/hbt pour les déchets ultimes se retrouvant dans le casier n°5, soit une baisse d’environ 16%. Mais encore 43% de ce que nous enfouissons à Grospierres est constitué de matières recyclables (23%) et de matières compostables (20%) faute de ne pas avoir été triées par nos soins.

Vigi-Nature a signé l’appel de Zero Waste France et organise des réunions pour faire connaître ce mouvement aux citoyens et aux élus, parfois en partenariat avec le SICTOBA, le SIDOMSA et Polenergie. Vigi-Nature proposera également une délibération au Conseil Municipal à la rentrée sur la mise en oeuvre de la démarche ZeroWaste.

Lagorce sera-t-elle bientôt une commune engagée vers le Zero Déchet ?

Fabien Puzenat

Président de Vigi-Nature

Voir et Télécharger le diaporama de VigiNature (2,2Mo)

Télécharger (2,2 Mo) le diaporama de VigiNature