Vers une société et une économie basées sur une énergie décentralisée, distribuée et décarbonée ?

Redessiner l'Europe à travers un grand débat citoyen paneuropéen ! Par Claire Roumet, le 30 juin 2016 - www.energy-cities.eu

« Dans toutes les villes, le même message : ‘ce n’est pas bien’ - ‘les politiques ne se soucient pas de nous’ - ‘on nous a laissé tomber’  ». C’est ce qu’a constaté Mike Carter, journaliste pour The Guardian lors de sa marche de Liverpool à Londres à la rencontre des citoyens britanniques. Pour lui, le Brexit n’a pas été une surprise.

L’Europe est-elle en mesure de réconcilier politiques et citoyens ? Ce n’est pas l’impression qu’elle donne. Car si la réponse est oui en théorie, dans la pratique ce n’est pas le cas, du moins jusqu’à présent. Un exemple : l’Europe peut protéger les citoyens européens grâce à la Charte des droits fondamentaux inscrite dans le dernier Traité. Mais elle ne se sent pas assez forte pour combattre les gouvernements qui ne respectent pas ces droits.
Avoir la capacité de faire ne suffit pas : si vous ne croyez pas vous-même en votre projet, ce dernier est voué à l’échec.

Nous avons des valeurs communes, nous avons des institutions (aussi complexes soient-elles pour permettre à 28 pays de coopérer) mais nous n’avons pas de projet pour le siècle à venir.
Je suis convaincue que nous pouvons en avoir un, mais cela ne peut fonctionner que si nous le construisons sur la base d’un grand débat européen des citoyens. Notre ancien Délégué général, Gérard Magnin, avait proposé il y a deux ans une vision pour un nouveau projet européen, qui pour nous représente une proposition exaltante, celle de réaliser notre transition énergétique en 3 D - Démocratisation, Décentralisation et Désinvestissement – vers une société et une économie basées sur une énergie décentralisée, distribuée et décarbonée.

Un débat qui doit être mené avec sérieux et avec la participation de tous.